Les fossiles

Les reptiles

Les reptiles représentent la faune la plus remarquable du Monte San Giorgio. Ils comptent environ 25 espèces, la plupart marines, avec différents degrés d’adaptation à la vie aquatique.

» plus ...

Les poissons

En plus des célèbres reptiles, les gisements fossilifères du Monte San Giorgio sont particulièrement riches en poissons: environ cinquante espèces ont été décrites jusqu’à présent. De nombreuses espèces ont été retrouvées à différents étapes de croissance et, parfois, il a été même possible d’en identifier le sexe.

» plus ...

Les conodontes

Les conodontes forment un groupe d’organismes mystérieux qui a disparu à la fin du Trias. Ils étaient, jusqu'à la fin du XXe siècle, presque uniquement connus par leur minuscule appareil buccal, nommé "conodontes" (de 0.1 à 4 mm), puisque la découverte du premier spécimen complet remonte seulement à 1983.

» plus ...

Les mollusques et autres invertébrés marins

En plus des plus célèbres reptiles et poissons, les gisements fossilifères du Monte San Giorgio ont aussi recelé de nombreuses espèces d’invertébrés marins, qui ont rendu possible une meilleure compréhension des conditions environnementales de cette période, et qui ont permis de dater précisément les divers niveaux fossilifères.

» plus ...

Les radiolaires

Les études plus récentes, menées par le Musée Cantonal d’Histoire Naturelle de Lugano, ont permis d’étudier également les organismes les plus petits du plancton marin, en particulier les radiolaires (protozoïdes unicellulaires de quelques dixièmes de millimètres dotés une coquille siliceuse). Il s’agit de bons fossiles stratigraphiques et permettent une datation précise des roches.

» plus ...

Les insectes

En 1998, les chercheurs de l’Université de Milan découvraient pour la première fois un fossile d’insecte appartenant au groupe des Ephéméroptères: appelé Tintorina, il est plus connu comme le "moustique" du Monte San Giorgio. Ce fossile est très important car il s’agit de la première découverte de ce groupe d’organismes très diversifiés dans le Trias Moyen du Monte San Giorgio.

» plus ...

Les plantes terrestres

Des fragments de plantes terrestres (branches, feuilles, cônes) ont aussi été découverts dans les gisements marins du Monte San Giorgio. Ceci suggère la présence de terre ou d’îles voisines.

» plus ...

Image
Image
Image
Image